Manifeste

pour une banque durable et transparente

Ce sont les financements d’aujourd’hui qui façonnent le monde de demain

Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018 via leur seule activité de financement

« La finance représente autant un danger qu’une opportunité pour la planète », reconnaît Alexandre Poidatz, porte-parole d’Oxfam France.

Or « les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018 via leur seule activité de financement.»

Notre argent placé en banque, sur un compte courant, un livret d’épargne ou encore une assurance vie, sert à financer massivement à notre insu les énergies fossiles et des industries polluantes qui aggravent le réchauffement climatique, le déclin de la biodiversité et donc les conditions de vie des Hommes.

Pourtant notre épargne, notre argent, c’est notre “pouvoir” de façonner le monde mais aussi notre responsabilité.

Alors pourquoi utiliser notre épargne pour financer des entreprises que nous boycottons par ailleurs ?

Parce qu’aujourd’hui nous n’avons pas d’alternative

Avec le projet Helios, nous voulons construire l’alternative. L’épargne est le meilleur levier que nous ayons pour faire émerger une nouvelle économie durable, juste et respectueuse de la planète.

La finance est notre meilleur atout pour provoquer le changement de nos industries et nos modes de consommation, en faisant émerger et en accompagnant sur la durée des entreprises qui trouvent des solutions aux défis environnementaux.

Nous voulons créer une banque écologique respectueuse de l’environnement, qui redonne le contrôle de l’épargne aux épargnants, une banque durable qui ne finance pas les énergies fossiles et les entreprises qui aggravent le réchauffement climatique.

Nous voulons permettre d’avoir une vue transparente sur notre épargne et pouvoir décider des projets financés avec notre argent.

Pourtant l’épargne est le meilleur levier que nous ayons pour faire émerger une nouvelle économie durable, juste et respectueuse de la planète

Le changement climatique est plus rapide que nous et le temps presse

souligne Antonio Guterres, le Secrétaire général de l’ONU à l’aune du dernier rapport du GIEC

Sans des mesures fermes, concrètes et immédiates pour réduire les émissions mondiales de dioxyde de carbone, il n’y aura bientôt plus de retour en arrière possible

Jour après jour, les groupes d’experts, la communauté scientifique, et les associations tirent la sonnette d’alarme. Les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1 °C sont déjà bien réelles, comme l’attestent la multiplication des crises climatiques mondiales (sécheresses, inondations, canicules, tempêtes, fonte des glaces), et leurs impacts sur la biosphère.

Ces manifestations naturelles provoquent une prise de conscience générale mais pour autant nous ne voyons pas de mutation suffisamment ambitieuse pour inverser la tendance.

Sans des mesures fermes, concrètes et immédiates pour réduire les émissions mondiales de dioxyde de carbone, il n’y aura bientôt plus de retour en arrière possible

Pour qu’un réel changement s’opère, on ne peut plus simplement attendre une prise de conscience des pouvoirs publics

Il faut appeler à une action conjointe des différents acteurs et collectivement mettre en place les solutions en agissant sur plusieurs axes :

Les consommateurs
  • en consommant moins et mieux, en privilégiant les alternatives durables et éthiques lorsqu’elles existent
Les pouvoirs publics
  • en mettant en place de nouvelles réglementations et subventions nécessaires pour favoriser la transition vers une économie décarbonée
Les producteurs
  • en développant les filières bas carbone et les produits innovants qui répondent aux enjeux climatiques
La finance
  • en cessant de financer les énergies fossiles et les industries polluantes et en orientant les flux de capitaux vers les entreprises de la nouvelle économie

Ensemble nous détenons un pouvoir de transformation sans précédent

Si telle est votre vision du rôle de la banque, soutenez-nous


Vous pouvez vous inscrire pour soutenir le projet

Make the World Green Again


  • Si vous souhaitez imaginer avec nous un nouveau modèle de banque transparente, au service de l'environnement, rejoignez-nous !

Nos propositions pour une banque alternative et durable :

  • Fournir une totale transparence sur l'emploi des dépôts bancaires et de l’épargne, les choix d’investissement et le modèle d’affaire

  • Accompagner l’émergence de la nouvelle économie en finançant et soutenant dans la durée les initiatives audacieuses qui créent les solutions nécessaires à la transition énergétique

  • Construire un nouveau modèle de gouvernance qui garantisse l’indépendance et l’intégrité de la structure

  • Redonner vie à la relation client à l'heure où les agences bancaires ferment les unes après les autres

  • Cesser de financer la production d’énergie fossile comme le charbon et l’extraction pétrolière, le gaz et le pétrole de schiste, les secteurs à risque pour le climat et la biodiversité comme l’élevage industriel, la monoculture agricole, les pesticides chimiques

  • Cesser d’investir massivement dans les pays qui violent les droits de l’Homme, qui livrent des guerres, qui pratiquent la peine de mort ou la torture, qui oppressent les femmes et les minorités, qui censurent la liberté d’expression 

  •  
  • S’engager à ne pas spéculer pour maximiser les bénéfices à court terme, si c'est au prix de dégradations sociales et écologiques accrues. L’argent confié par les clients est investi à long terme dans l’économie réelle.



  • Vous avez une proposition ? Rejoignez le groupe pour concevoir la banque ensemble